Ultra Runners

Forum d'échange sur la course à pied. toutes les distances sont abordées et plus particulièrement les courses nature d'ultra raids. L'adhésion à ce forum n'entraîne aucune cotisation de votre part mais les dons à l'association sont les bienvenus.


    Le CR Foued D-58 MDS 2012

    Partagez
    avatar
    Foued
    Admin

    Messages : 777
    Date d'inscription : 28/07/2009
    Localisation : Paris

    Le CR Foued D-58 MDS 2012

    Message  Foued le Lun 23 Avr 2012 - 13:32

    Merci à toutes et à tous pour vos mails et vos soutien, le suivi sur le site....ue raie communauté...
    et comme promis mes impressions pour cette édition 2012 du MDS
    Foued sunny



    Retour d’expérience sur ultra marathon
    Le 27 ème Marathon Des Sables (du 6 au 16 avril 2012)
    Foued Berahou Dossard 58



    Vendredi 06 avril 2012 – Paris / Ouarzazate / Bivouac
    Premier contact avec le désert
    A la sortie de l’aéroport de Ouarzazate on nous distribue le road book et une bouteille d’eau.
    Un premier coup d’œil sur le roadbook nous indique un départ de la course à Ammouger et l’arrivée à Merzouga après 15,5 km dont 9 km de dunes. 4 heures de route, dans le bus nous donne le temps d’étudier le programme des 250 km de course répartis sur 6 étapes en 7 jours de course. Nous descendons des bus pour monter dans les camions militaires direction le bivouac. Je cherche du regard Frank tout en trainant ma valise, qui a du réserver une tente, je le vois il a réservé la tente N°12 histoire de faire correspondre ce qui sera notre adresse durant cette course à l’année 2012. Gloria et Amandine déboulent nous voilà 4 + 2 garçons rencontrés par Amandine Geoffroy et José nous serons au final 6. Après répartition des espaces sur le tapis de la tente berbère, nous partons faire la queue pour la cantine de l’organisation, la nourriture y est bonne et fraîche autant en profiter bientôt l’autosuffisance et ses lyophilisés. Installation pour la première nuit et début du processus quotidien, petite toilette, tenue de nuit, gonflage du matelas, sorti du duvet de son sa de compression, rangement des lunettes, extinction de la lampe frontale, dodo.



    Samedi 07 avril 2012 - Journée de contrôles
    Les choix définitifs
    C’est le temps des derniers choix, des dernières options pour la confection de ce sac que je vais porter pendant une semaine. Au regard de la temprérature de cette nuit je décide de garder un t-shirt chaud et une paire de gants en soie pour l’étape de nuit…mon sac passe de 7,2 kg à 7,4 kg, ce sera le prix à payer pour un confort accru, j’ai décidé cette année de privilégier la récupération.
    Au sortir du contrôle technique plus de valise, je me sens plus léger les jeux sont faits, tout ce qui est utile se tient dans mon sac de course, le futile est ailleurs. Le protocole de ce contrôle technique est immuable : remise du dossard à l’entrée, pose à la cheville du transpondeur qui permettra de suivre chaque coureur tout au long de la course et de connaître ses passages aux différents points de contrôle, distribution des pastilles de sel pour lutter contre la déshydratation et des fusées éclairantes en cas d’urgence, vérification des sacs, et enfin passage à la table des Doc Trotter pour s’assurer que tous les documents médicaux sont bien conformes. « C’est le moment où l’on sent que l’on rentre vraiment dans la course », Je retourne à la tente N°12 tous le monde est là avec son sac de course maintenant il ya plus de place puisque les valises sont parties, nous voilà définitivement dans la course. Après cette dernière journée au bivouac, demain je commencerai l’autosuffisance alimentaire avant de m’élancer pour la première des six étapes tracée entre Ammouger et l’oued El Aatchana.




    Etape n°1 :
    Dimanche 08 AVRIL 2012- AMMOUGUER / OUED EL ATTCHANA – 33, 8kms
    A 8h. Hygrométrie : 26,3%. Températures : 19,9°C.
    A 10h. Hygrométrie : 18,7%. Températures : 29,7°C.
    A midi: Hygrométrie: 12%. Températures: 47°C. Nombre de partants : 853.
    Une étape d’acclimatation plutôt corsée !

    9h00 départ de la 1ère étape. Le traditionnel morceau de musique « Higway to Hell » de AC/DC, avant le décompte : 5,4,3,2,1,…et c'est parti pour 33,8 Km.


    Je prends un rythme correct sans me laisser embarquer par l’euphorie habituelle des débuts de course, après tout ce n’est que le premier des 7 jours. Premier passage sablonneux après 2,5km, ça y est la course commence….. Arrivé au CP1 après 14 km j'ai quasiment couru tout le long. Mon sac est bien équilibré tout va bien, je prends ma bouteille d’eau et me voilà reparti en courant vers le CP2. Tout d’un coup je sens une forte lassitude, ma vitesse décroît alors que je fais le même effort…analyse de la situation, le cardio est à 160, front brûlant, je suis en phase de déshydratation. Seule solution s’arroser, boire et marcher pour faire baiser la fréquence cardiaque. Je tente une relance mais à chaque fois je constate le même phénomène. La meilleure des décisions, attendre l’acclimatation aux conditions de course en marchant d’un bon pas tout en « courroutant » de temps en temps. Les conditions climatiques sont particulières en dehors du fait que le soleil est bullant (rien de surprenant à cela) le taux d’humidité très important du à un terrain gorgé d’eau par des pluies récentes rend la respiration difficile et le refroidissement corporel difficile, de nombreux concurrents en feront l’amer expérience aujourd’hui et les jours suivants. Cette première étape de 33,8km m’a fait découvrir un terrain varié fait de dunes, de vallées caillouteuses et le djebel Tibert qui n’en finissait pas de monter en nous donnant des points de vue de toute beauté, pour conclure l’étape. J’arrive au bivouac N°2 après 4H15 de course je prends mon thé sucré à la menthe à la tente Sultan et mes 3 bouteilles d’eau avant de rejoindre la tente N°12, il en sera ainsi de chaque arrivée d’étape.


    Etape n°2 :
    Lundi 09 avril 2012 OUED EL AATCHANA / TAOURIRT MOUCHANNE : 38,5 Km
    A 8h. Hygrométrie : 20%. Températures : 20,4°C.
    A 12h. Hygrométrie : 13%. Températures : 51°C
    Nombre de partants : 849. Abandons lors de la 1ère étape : 4.
    Les dunes font leur apparition
    8h35 ce matin. Le soleil tape déjà fort sur l’Oued El Aatchana, c’est le départ de la 2e étape. Le Maïtre de cérémonie P.Bauer nous fait un descriptif de l’étape, nous rappelle les consignesur la gestion de l’effort, l’hydratation puis l’annonce de quelques anniversaires, abandons, Highway to Hell…vous connaissez maintenant la suite…AU menu du jour : passes de sables, oueds asséchés et premières dunes de sables étaient au menu du jour. Le tout dans des conditions difficiles avec un taux d’humidité et une chaleur extrême 51°C. Aujourd’hui cela à l’air de mieux se passer j’arrive à courir jusqu’au CP1 ensuite je tente le CP2 ça passe. Je continu sur le CP3 avec la traversée du lac salé d’une largeur de 10 km aidé par un ami de improbable un lézard de 15 cm de long, couleur argenté comme le sol du lac qui m’accompagne pendant plusieurs centaines de mètres, m’ouvre la route et s’arrête le temps que je revienne sur lui, salut l’Ami et merci pour ton aide.
    J’arrive au bivouac N°3 après 7H36 de course je prends mon thé sucré à la menthe à la tente Sultan et mes 3 bouteilles d’eau avant de rejoindre la tente N°12.



    Etape n°3 :
    Mardi 10 avril 2012- TAOURIRT MOUCHANNE / EL MAHARCH : 35 Km
    A 8h. Hygrométrie : 18%. Température : 24°C
    A 8h. Hygrométrie : 16%. Température : 29°C
    A 12h. Hygrométrie : 13%. Température : 31°C
    Nombre de partants : 834. Abandons lors de la 2e étape : 15 (total : 19)


    Au menu aujourd’hui : plus de cinq kilomètres de dunes de sables plus superbes les unes que les autres et de longues plaines caillouteuses. Malgré les conditions rendues extrêmes difficiles par un fort vent de sable, lunettes solidement vissées sur le visage et le buff autour du coup tenant la casquette j’affronte la tempête de sable c’est à priori très éprouvante et usant. Mais je ne sais pas ce qui se passe, l’énergie est là !!!!Yes je suis rentré dans cette course et c’est parti pour le CP1, CP2 et l’arrivée au Bivouac N°4 après 5H39 de course je prends mon thé sucré à la menthe à la tente Sultan et mes 3 bouteilles d’eau avant de rejoindre la tente N°12. Je me sens de mieux en mieux, aucune ampoule, la foulée se met au rythme de la course, c’est génial, demain la grosse étape de 82 km…vite boire sa boisson de récupération se laver, manger et au dodo avant le grand saut
    de demain….


    ETAPE n°4 :
    Mercredi 11 avril 2012. EL MAHARCH / JEBEL EL MRAÏER : 81,5 Km
    A 12 h. Hygrométrie : 26%. Température : 31,4°C
    Coureurs en course: 800. Abandons lors de la 4e étape (à 10 heures) : 21 (total : 54)
    La grande plongée vers l’inconnu
    8h30 ce matin. Le soleil tape déjà fort c’est le départ de la 4e étape surnommée « La longue » ou « La Grosse ». Le Maitre de cérémonie P. Bauer nous fait un descriptif de l’étape, nous rappelle les consignes sur la gestion de l’effort, l’hydratation puis l’annonce de quelques anniversaires, abandons, « Dead Flowers » des Rolling Stones, argh !!! merci à la programmation…Highway to Hell…moment intense d’émotion ….et c’est parti pour 81,5 km. Depuis 2 jours nous avons une tempête de sable, j’ai du mal à dormir. Le sable est omniprésent dans la bouche, les oreilles, le nez, la nourriture. J'ai essayé de gérer au mieux cette grosse étape qui a été très technique : dunes et montagne au programme dont le passage dés le premier CP du Djebel El Otfal avec des passages de 17% à la montée et une descente dans le sable de 20% avec une corde de rappel pour nous faciliter la descente, un paysage grandiose et un point de vue magnifique. Sur cette étape il y aura au total 30 km dunes mouvantes très consommatrices d'énergie le reste sera sablonneux !!!! Une des étapes les plus technique et difficiles que j’ai connu en 5 participations au MDS. Attention à la déshydratation je bois sans arrêt et c’est bien, je le fais d’autant pplus facilement que j’ai arrêter de prendre les poudres énergétiques, depuis hier je suis à l’eau pure avce quelques ajouts de boisson salée à la tomate. Initialement prévu pour le CP4, Je fait un stop au CP3 de 20’ ne me sentant pas trop en forme, je mets à profit ce temps de pose pour manger un taboulé et un yaourth. Exit les doses de produit énergétique, rien que de les voir j’ai des hauts le cœur !!! il me reste 6 mini saucissons soit 42 gr de viande et 12 gr de bœuf séché et 2 soupes à la tomate pour les 40 km restant…en cas de fringale je prendrai sur les rations des prochains jours… J’ai bien fait de manger c’est reparti !! direction CP4 je suis en forme..g »rer ne pas se laisser entrainer par l’euphorie,. J’arrive sur un concurrent mal en point, il s’appelle Jean-Claude je lui fais la trace au basculement jour/nuit je mets un maillot manche courte chaud j’enfile des gants en soie ma cagoule du même matériau je visse la frontale et c’est parti jusqu’au CP5. Je ralenti de temps à autre pour mon ami Jean-claude et le remettre dans le rythme, mais il a de plus en plus de mal et moi je me refroidi. Jean-Claude ne peut plus suivre la cadence il est littéralement farci d’ampoules même en ce soulageant avec ses bâtons il n’en peut plus et réduit sa vitesse de progression. Nous nous quittons tout doucement ma cadence maintenant se maintient à un bon niveau. J’arrive au CP5 (60km) je prends ma bouteille d’eau et Yallah !!! Alors que d’autres s’installent pour dormir moi je sens monter en moi l’attrait de la nuit du désert je suis à fond dedans c’est magique. Je suis seul jusqu’au CP 6 (71 km) 2 à 3 fois j’ai un doute sur le cap à travers les dunes et les herbes à chameau. JE me retourne, une dizaine de personne à 200 m suivent mes traces. Je farfouille dans mon sac, plus rien à manger, enfin 6 gr de bœuf séché, je suce ce bout de viande un vrai régal dommage qu’il n’y en pas un autre…Surprise il reste un dernier morceau dans le recoin du sachet, hum, un vrai booster pour aller jusqu’à l’arrivée. Voici les dernières dunettes il reste 2 km…Yes !!! l’affaire va être bouclée d’une traite en 19h et 12’, il est 4H00 du matin, le thé……la tente N°12, je me lave les pieds ma première petite ampoule fait son apparition, boisson de récupération et dodo, sans réveiller mes colocs…



    Etape N°4 Jeudi 12 avril 2012 : Ce matin journée de repos pour tous ceux qui sont arrivés avant les 36h00 imparties pour cette grosse étape, pas de déménagement donc, je vois les coureurs arrivés régulièrement, la pluie s’invite sur le bivouac l’eau rentre sous la tente et imbibe le tapis. Le vent se lève et chose incroyable la grêle est de la partie. Je pense aux concurrents encore en piste qui se prennent les grêlons de face !!! 1h00 plus tard c’est un beau soleil qui apparaît et nous permet de sécher toutes nos affaires. Avec Gloria, Amandine, GI Joe Geoffroy et Frank nous faisons en sorte d’avoir une tente accueillante et toute propre après cet intermède climatique humide.


    ETAPE n°5 :
    Vendredi 13 avril 2012. JEBEL EL MRAÏER / MERDANI : 42,2 Km
    A 8h. Hygrométrie : 53%. Température : 15°C
    A 13h. Hygrométrie : 18%. Température : 29°C
    Nombre de partants : 800. Abandons lors de la 4e étape : 21 (total : 54)

    Un décor de cinéma
    Menu du jour : Cordons de dunes, lacs asséchés, oueds. Tout le monde est excité par la distance marathon car elle est connue de tous, mais ne pas oublier que les références habituelles n’ont plus rien à faire dans cette course. Je prends un départ plus rapide que d’habitude 200m à peine et je suis au contact des premiers cordons de dunes je cours jusqu'au CP1 sans soucis. Le soleil tape fort et le ciel est d’un bleu électrique. Le terrain est étonnants à travers les paysages de dunes il y a des endroits gorgées d’eau suite aux orages de jeudi. Contraste des couleurs aussi entre le blanc des oueds traversés, le noir des pierres au cœur des lacs asséchés et « l’orangé » des dunes. Au bout de ces 42,2km, une somptueuse arrivée au pied des monumentales dunes de Merzouga, les plus hautes du Maroc c’est le programme de demain qui me contemple. J’arrive au bivouac N°6 en 6H50, thé, eau, tente N°12 etc… et préparation pour le concert du soir constitué de différentes pièces de musique classique européennes interprétées par une cantatrice accompagnée par des instruments à cordes. Retour à la tente car il commence à faire froid, je n’ai pas pensé à prendre ma frontale et j’ai faim, il est pas loin de 20H00 et la course n’est pas finie….





    Etape n°6 :
    Samedi 14 avril 2012. MERDANI / MERZOUGA : 15,5 Km
    Nombre de partants : 797. Abandons lors de la 5e étape : 3 (total : 54)
    Une fin grandiose
    Quel spectacle ! Un tracé exceptionnel de beauté entre Merdani et Merzouga, après 6,5 km d’un plateau caillouteux passage au CP1, moment d émotion c’est le dernier CP de ces 7 jours de course !!! La ligne d’arrivée des 250 km est pour bientôt, il reste à franchir les dans 9 km de dunes de Merzouga les plus hautes du Sahara sud-marocain.
    Pour clore l’écriture de leur saga, un cadre grandiose : celui des dunes de Merzouga, les plus hautes du Maroc. Sur la ligne d’arrivée, Patrick Bauer, le directeur de course, me passe autour du cou la médaille de finisher du MARATHON DES SABLES, des cris et des pleurs des différents concurrents m’entourent. J’ai l’immense bonheur, d’avoir par cette course, effacé de mauvais souvenirs vieux d’un an. Je retrouve Amandine qui m’attend avec son futur mari Amine et Gaëtan son père, c’est ainsi que je quitte dans leur voiture, Merzouga pour rejoindre Ouarzazate où je récupère ma valise et fonce vers ma chambre d’hôtel pour prendre une douche bien méritée et indispensable.

    Des colocs agréables
    Voilà cette histoire se termine après 7 jours de course, 250 km parcourus par tous les temps (vents de sables, pluie, grêle) et températures (5°C la nuit jusqu’à 51°C le jour). J’ai rencontré des gens fabuleux et plus particulièrement ceux et celles de la tente N°12
    Gloria, Amandine, Geoffroy, Frank, et José qui nous a quitté trop rapidement.





    Merci à vous qui m’avez soutenus d’une manière ou d’une autre, ainsi qu’à mes fidèles sponsors l’INA et Atlas Couscous qui m’ont facilité matériellement la réalisation de ce projet. Je dédie cette course au groupe de médecins de l’association Tisser la Santé qui est engagé dans un projet de santé à Boni un village du Mali, où après avoir monter une structure de soins depuis 3 ans, passe à la phase supérieure en construisant un diepensaire.


    Paris, vendredi 20 avril 2012
    Foued BERAHOU – Dossard N°58 - MDS 2012


    guy

    Messages : 1897
    Date d'inscription : 29/07/2009
    Age : 70
    Localisation : paris

    Re: Le CR Foued D-58 MDS 2012

    Message  guy le Lun 23 Avr 2012 - 14:37

    Il n y a en pas un autre?????????

    Celui la ,je l ai deja lu sur F B!!!!
    avatar
    laurent

    Messages : 566
    Date d'inscription : 28/02/2010
    Age : 49
    Localisation : Tours

    Re: Le CR Foued D-58 MDS 2012

    Message  laurent le Lun 23 Avr 2012 - 23:28

    Merci Foued pour cette soirée bien garnie !
    avatar
    Frank

    Messages : 922
    Date d'inscription : 14/08/2010
    Age : 60
    Localisation : saint etienne

    Re: Le CR Foued D-58 MDS 2012

    Message  Frank le Mar 24 Avr 2012 - 0:21

    Foued, mes félicitations pour ce CR.

    Je suis très fier d'avoir porté les couleurs BledRunner et d'avoir été ton binôme sur ce MDS.Cela a vraiment été un grand plaisir et de grands moments que ce soit au bivouac, sous la tente 12 ou à Ouarzazate durant les 2 jours post course.

    Biz

    Frank
    avatar
    chtiquicourt

    Messages : 705
    Date d'inscription : 13/12/2010
    Age : 60
    Localisation : Valenciennes

    Re: Le CR Foued D-58 MDS 2012

    Message  chtiquicourt le Mar 24 Avr 2012 - 8:55

    Quand on voit la qualité des CR sunny , des vidéos sunny , des conseils Wink ,etc , bref de tout ce qui traite du MDS, on comprend pourquoi le forum des BR est devenu LA référence study du sujet ( même P BAUER farao l'avait recommandé en 2011 ) et d'ailleurs le forum du site Darbaroud a disparu bom , victime de NOTRE succès cheers !

    Et encore MERCI à Amandine, Frank et Foued de nous faire partager leur aventure

    Patrick Cool
    avatar
    jp

    Messages : 8
    Date d'inscription : 09/11/2011
    Age : 48
    Localisation : Paris

    Re: Le CR Foued D-58 MDS 2012

    Message  jp le Mer 25 Avr 2012 - 23:43

    Merci Foued de nous avoir fait "vivre" de façon si intense et passionnante le MDS 2012.
    Bravo!

    jp

    Contenu sponsorisé

    Re: Le CR Foued D-58 MDS 2012

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû 2017 - 20:25